Skip navigation

Restauration des milieux aquatiques

Restauration des milieux aquatiques

Description et documents relatifs au contrat de rivière Romanche.

Romanche | 31.01.2014

Le Luitel pollué par le sel

Créée en 1961 par André Malraux, la réserve du Lac Luitel est la première réserve naturelle de France. Située entre Séchilienne et Chamrousse, cette réserve a été instaurée pour protéger les tourbières et leurs végétations atypiques.

Une étude menée en 1999 a mis en évidence une pollution du milieu par les sels de déneigement provenant de la route d’accès à la station, qui avait été modifi ée au moment des Jeux Olympiques de Grenoble. La concentration a été multipliée par 13 en 50 ans. Une partie du sel s’accumulait dans le lac perturbant fortement le milieu et notamment le phytoplancton : une espèce liée aux eaux salées est apparue et de nombreuses espèces rares liées à l’eau douce ont disparu de cet écosystème unique.

En 2012, de gros travaux ont été réalisés. Le profi l de la chaussée a été reconsidéré de manière, grâce à un réseau de collecteurs, à entraîner les eaux de ruissellement de la route en dehors de la réserve. Simultanément, le ruisseau du Luitel, dévié de son cours dans les années 40, a retrouvé son chemin originel et alimente à nouveau la tourbière en eau.

Cette opération de sauvetage, très onéreuse (1,7 M€), a été rendue possible grâce aux aides de l’État, de l’Europe, de l’Agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse, du Conseil général de l’Isère, du fonds Commission Locale de l’Eau/EDF.

En parallèle aux opérations de restauration du Luitel, le Conseil général de l’Isère a fait évoluer ses techniques de salage sur l’ensemble du département. Les agents ont été formés. Le sel est désormais mélangé à de la pouzzolane ou à de la saumure, ce qui permet de diminuer de manière très significative les quantités épandues sur les routes.

Sécurité

PRUDENCE EN BORD DE RIVIÈRES

 

Avant de vous promener en bord de rivière, assurez-vous que vous ne courez aucun danger. Des lâchers d'eau peuvent avoir lieu à tout moment pour assurer la production des ouvrages hydroélectrique. Cela entraîne une augmentation du débit et du courant de la rivière en quelques mintutes. Le risque de se faire emporter, assommer ou même de se noyer est à prendre en compte à ce moment.


Pour limiter les risques, quelques règles simples doivent être respectées : évitez les zones délimitées par des panneaux de danger, restez attentifs aux variations du niveau de l’eau, évitez la circulation et le stationnement dans les zones en aval des barrages et des ouvrages hydroélectriques.

DracRomanche
Back To Top