Skip navigation

Romanche

Romanche

Romanche | 23.12.2013

Des efforts à poursuivre en assainissement

Un des cinq enjeux du contrat de rivière Romanche est d’améliorer la qualité de l’eau.

Si certains cours d’eau du bassin versant ont une qualité exceptionnelle qui doit être préservée, d’autres présentent une qualité bactériologique dégradée en certains points. Ceci peut être lié à la présence de rejets d’eaux usées non traitées. Il faut donc poursuivre les efforts déjà engagés par les collectivités pour réduire les pollutions d’origine domestique.

En parcourant le bassin versant de l’amont vers l’aval :

  • Sur la partie du bassin versant située dans les Hautes-Alpes, la communauté de communes du Briançonnais a inauguré en mai 2013 la station d’épuration du Pays de la Meije, qui traite les effluents de la Grave et de Villar d’Arène (6000 équivalents-habitants). Il reste à raccorder les différents hameaux des alentours.
  • Sur le périmètre du SACO, on peut distinguer plusieurs secteurs d’assainissement :

o 89% de la population permanente et saisonnière est raccordée à la station d’épuration Aquavallées de Bourg d’Oisans de 61 667 équivalents-habitants, conforme au regard des exigences de traitement de la directive eaux résiduaires urbaines, mais non configurée actuellement pour traiter l’azote. Des travaux seront engagés pour régler ce problème en 2015 ;
o 5% de la population permanente et saisonnière sera raccordée à court-terme au système d’assainissement Basse Romanche (station d’épuration en projet de 9 400 équivalents-habitants);
o 3% de la population n’est raccordée à aucun système de traitement. Dans le cadre du contrat de rivière, six unités de traitement devraient voir le jour, permettant de traiter 1 230 équivalents-habitants;
o 3% de la population est en assainissement non collectif.

  • Sur le plateau matheysin, un schéma de restauration des lacs de Laffrey et de Pétichet a été réalisé en 2006 dans le cadre de l’élaboration du SAGE Drac-Romanche, pour définir un programme de mesures et de travaux en vue d’améliorer la qualité des eaux. Il reste quelques tranches de travaux à entreprendre sous la maîtrise d'ouvrage du SIALLP afin de supprimer les dysfonctionnements du système d’assainissement actuel.
  • À l’aval du bassin versant, l’ensemble des eaux usées collectées se jette dans le réseau de transit du SIADI, lui-même raccordé sur le système de traitement d’Aquapôle, géré par la Communauté d’agglomération Grenoble-Alpes Métropole. Les taux de raccordement sont assez élevés, supérieurs à 90%, sauf dans le cas de la commune de Vizille, qui a lancé un important programme de travaux pour résorber ce point noir.

 

Par ailleurs, l’étude préalable menée sur l’impact environnemental de 86 refuges et restaurants d’altitude, a permis d’identifier 29 établissements prioritaires à mettre en conformité, afin de réduire leur impact sur les milieux aquatiques et naturels. Des travaux seront engagés sur 12 de ces établissements dans le cadre du contrat de rivière.

Sécurité

PRUDENCE EN BORD DE RIVIÈRES

 

Avant de vous promener en bord de rivière, assurez-vous que vous ne courez aucun danger. Des lâchers d'eau peuvent avoir lieu à tout moment pour assurer la production des ouvrages hydroélectrique. Cela entraîne une augmentation du débit et du courant de la rivière en quelques mintutes. Le risque de se faire emporter, assommer ou même de se noyer est à prendre en compte à ce moment.


Pour limiter les risques, quelques règles simples doivent être respectées : évitez les zones délimitées par des panneaux de danger, restez attentifs aux variations du niveau de l’eau, évitez la circulation et le stationnement dans les zones en aval des barrages et des ouvrages hydroélectriques.

DracRomanche
Back To Top